Le vrai coût d’un flyer

Le coût affiché d’un flyer est facile à trouver. Il suffit de lancer une recherche Google, et vous aurez pléthore de propositions, de 12€ HT les 1000 flyers (imprimés où ?) à 32€ HT les 250 pour une impression sur papier recyclé avec une encre propre, et cela uniquement sur la première page de résultats.

Mais ces tarifs ne prennent pas en compte la totalité des coûts liés à la production d’un flyer.

Le flyer doit être imprimé, ce qui nécessite du papier, de l’encre, de l’énergie et de l’eau. Le papier doit être produit avant d’être imprimé, à partir de matière première, bois ou papier recyclé, mais là encore il faut de l’énergie, de l’eau… et quelques produits chimiques. Les encres aussi doivent être fabriquées à partir de ressources de plus en plus naturelle, mais qu’il faut extraire et raffiner. Cela nécessite encore une fois de l’eau et de l’énergie. Et chaque élément doit être transporté jusqu’à l’imprimerie, et enfin le flyer doit être transporté jusqu’à son lieu de diffusion… Tout cela pour finir à la poubelle.

Le coût total pour la planète nous est de plus en plus facile à trouver, et même si nous ne pouvons pas prendre la responsabilité de tout le processus sur nos seules épaules, s’informer et comprendre, c’est déjà agir.

Le vrai cout d'un flyer

  • Nous savons qu’il est préférable d’utiliser un papier recyclé, ou issu de forêts gérées durablement, pour limiter la déforestation et ses conséquences pour les espèces animales et le climat. 1 arbre abattu sur 4 est utilisé pour faire du papier, 40% de la production de bois sert à faire du papier ou du carton, … Ce n’est plus anecdotique.
  • L’impact des encres sur l’environnement est reconnu, elles sont classées Déchets Dangereux DIS (Déchets Industriels Spéciaux). Plus personne aujourd’hui n’accepterait de voir un cours d’eau changer de couleur d’un jour sur l’autre en fonction des activités d’une imprimerie en amont. Et le développement des encres dites végétales semble aller dans le bon sens niveau toxicité, même si les experts ne sont pas encore tous d’accord à ce sujet.
  • Pour fabriquer ce papier et ces encres, il faut de l’énergie, mais aussi de l’eau. beaucoup d’eau.
  • L’énergie grise… Nous savons aujourd’hui tous de quoi il s’agit : le transport d’un point à un autre n’est pas neutre – Consommation d’hydrocarbure et gaz à effet de serre relâché dans l’atmosphère
  • Recycler est une amélioration forte de notre gestion des déchets : Nous ne les renvoyons plus dans l’environnement mais ré-utilisons la matière première encore et encore (jusqu’à 5 fois) Mais recycler consomme toujours de l’énergie et de l’eau, et cela doit être rajouter sur la note environnementale du flyer.

Recycler reste une meilleure solution que de jeter sans trier. Moi-même je recycle les papiers dont je ne peux pas me passer. Mais la meilleure solution, c’est encore de ne pas créer de supports physiques, et ainsi de ne pas avoir besoin de les recycler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s