Mais pourquoi la publicité numérique a-t-elle si mauvaise presse ?

Impossible de parler de « solution digitale » dans le monde du marketing – comme nous le faisons avec In Quarto – sans immédiatement entendre les mots de spam et d’addiction numérique. Pourquoi cette approche immatérielle a-t-elle aussi mauvaise presse ?

Publicité numérique = spam

Le spam n’est pas acceptable, principalement parce qu’il n’est pas sollicité. Point final.

Mais toute la publicité numérique est-elle spam ? Avez-vous déjà cliqué sur une annonce dans le coin en haut à droite d’une page web ? Ou sur un article « sponsorisé » sur Facebook ?

Quelle différence avec la publicité à la télé ou à la radio ? Les algorithmes sont là pour personnaliser les annonces qui vous sont proposées, mais en quoi est-ce différent de l’audimat qui permet de savoir qui est devant sa télé à telle heure sur telle chaine ?

La publicité sur internet est considérée comme intrusive, avec notamment les vidéos qui se déclenchent automatiquement, ou des pup-up à valider avant d’avoir accès à un site. Et surtout, elle est permanente. Contrairement à la publicité sur les média classiques où elle est confinée à une fenêtre de temps définie. Et encore, avec le placement produit, les lignes bougent…

Mais la publicité permet de financer les contenus qui sont mis à notre disposition. Ainsi, en refusant la publicité sur notre site internet et sur notre application, nous renonçons à une forme de financement simple et efficace – mais en désaccord avec nos valeurs.

adults-casual-cellphone-1413653
Application = Addiction ?

La prise de conscience du design persuasif dans les applications

Au delà de cette agression que représente une publicité incessante, il y a le problème de l’addiction à certains sites ou applications.

Les geek appellent cela les « dark patterns », les designs persuasifs, mis en place dans le seul but de nous faire cliquer sur la page suivante, sur la fenêtre d’après, sur la vidéo suivante…

Avons-nous encore la main sur notre navigation lorsque nous sommes confrontés à des méthodes développées dans le seul but de nous garder le plus longtemps possible dans un funnel (effet tunnel) ?

Le sujet a été beaucoup abordé dans les médias ces derniers mois, et il n’est plus possible de consulter ses comptes en ligne sans se sentir « addict ».

Alors, toutes les applications sont-elles là pour nous intoxiquer ?

Evidemment non. Nous n’aurions pas lancé l’aventure In Quarto si la seule façon de faire vivre notre alternative avait été l’addiction du public. Beaucoup d’applications sont des utilitaires pour nous simplifier la vie, et toutes ne proposent pas des designs pensés pour nous accrocher. A chacun de choisir celle qui lui convient dans une démarche éclairée.

Mais ce n’est pas toujours simple, notamment en version web où les designs persuasifs semblent avoir pris le pouvoir partout.

Alors pour encore plus de sécurité « addictionnelle » dans nos choix et notre navigation, nous voulons vous partager un coup de coeur trouvé dans le Journal Minimal il y a quelques temps : en suivi le lien ici (https://bit.ly/2ZPJM0p) vous pourrez découvrir l’histoire de Tim Krief, étudiant en informatique, qui met gratuitement à la disposition du public une extension qui permet de neutraliser les effets tunnel des applications les plus addictives (Facebook, YouTube,…)

Une bonne solution pour reprendre la main sur notre navigation, nous concentrer sur ce que nous cherchons ou ce qui nous intéresse vraiment, malgré les tentatives de manipulations des sites.

NB : Cette solution n’est pas la seule et l’article cité ici en mentionne plusieurs. Loin de nous l’idée de vous inciter à cliquer sur tous les liens disponibles en toute circonstance… Mais dans cet article, nous pensons qu’ils sont suffisamment intéressants pour aller jeter un oeil.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s