Blog

Je suis une éco-terroriste, je roule à 110km/h pendant les pics de pollution

Vendredi 1er mars, entre Chambéry et Lyon.

Partout, les panneaux de l’AREA annoncent un pic de pollution, et une limitation de la vitesse à 110km/h (avec contrôle radar nous promet-on)

Alors moi je décide de me caler à 110… Et devient une cible de la vindicte de plusieurs autres usagers.

Pourquoi rouler à 110km/h maxi en cas de pic de pollution ?

Les études de l’ADEME montrent que sur voies rapides, cela a du sens avec une diminution des émissions de NOx, de PM10 et de COV jusqu’à 20%

Puisque l’on consomme moins, on passe moins souvent à la pompe. C’est donc bon pour le portefeuille.

C’est aussi bon pour le stress : conduire vite demande plus de concentration, et que l’on soit – ou se considère – bon conducteur ou non, cet effort de concentration consomme notre énergie.

110kmh
En cas de pic de pollution, la vitesse sur autoroute est limitée à 110 km/h. Dangereux de respecter la consigne ?

Mais surtout, c’est la limite indiquée sur la route. Si tout le monde la respecte, la circulation sera fluide, pas besoin de freiner et accélérer en permanence.

Et sur ce point, que l’on soit 110-septique ou pas, il n’y a pas photo : accélérer, c’est enclencher un mécanisme qui va demander de l’énergie, pendant la phase d’accélération, mais aussi pendant les minutes suivantes, le temps que le véhicule se stabilise à nouveau.

Regarder votre jauge de consommation instantanée la prochaine fois que vous accélérerez, c’est flagrant.

Alors pourquoi me suis-je pris des appels de phares en quantité, ainsi que quelques signes étranges à travers le pare-brise, tandis que je respectais tranquillement cette consigne bonne pour la planète, mon niveau de stress et mon portefeuille ?

Pourquoi ne pas rouler à 110km/h en cas de pic de pollution ?

Parce que cette mesure porte atteinte à la liberté individuelle d’arriver 9 minutes plus tôt à Lyon ?

Parce que suivre une mesure écologique, c’est uniquement si cela ne représente aucune contrainte pour moi ?

Nous n’arrivons pas à faire disparaitre le glyphosate de nos assiettes (ce serait la fin de l’agriculture française parait-il), il y a retour en arrière sur les couverts jetables qui ne seront plus interdits aussi vite que prévu (ce serait la fin de… de quoi en fait ?), le non-respect du STOP PUB n’est pas sanctionné (ce serait la fin de… la grande distribution ???)

Nous ne sommes pas prêts à accepter quelques contraintes pour préserver quelque chose de plus grand que nous. L’écologie n’aurait pas d’autre choix que de devenir contraignante.

Merci aux étudiants qui manifestaient il y a quelques jours pour nous rappeler que c’est tout leur avenir qui est en jeu, pas 9 minutes de notre quotidien immédiat.

Moi je vais continuer à rouler à 110km/h pendant les pics de pollution.

Et pour le futur conducteur qui hurlera derrière ma petite voiture : Vous pouvez me traiter de c$@!@@sse autant que vous voulez, j’assume mon nouveau rôle d’éco-terroriste et vous impose mon choix pour la planète.

Le calcul : 108 km entre la sortie de Chambéry et l’entrée de Lyon – Soit 59 minutes  à 110 km/h et 49,8 minutes à 130 km/h (Surtout que ce jour-là, d’après Mappy, le trajet a duré 1h07 suite à un bouchon à l’embranchement avec l’autoroute de Grenoble…)

Et vous, vous êtes prêt à donner 10 minutes pour moins d’émissions ? Laisser nous votre point de vue en commentaire.

Le 21 mars, c’est la journée internationale des forêts

Journée internationale des foretsLe 21 mars, c’est la journée internationale des forêts. Encore une journée proclamée par l’Organisation des Nations Unies. Mais pourquoi cette journée ?

Rappeler à quoi servent les forets

Il semble nécessaire de rappeler au monde à quoi servent les forêts.

Mais la décision des Nations Unies est d’abord de nous parler des emplois qui en dépendent, avant de développer son impact social – la ballade, le sport… – pour enfin arriver à son rôle dans la maitrise de l’environnement… Une hiérarchie qui nous interroge.

Néanmoins, dans une époque où l’on nous montre plus souvent des images de déforestation et d’orang-outans chassés de leur lieu de vie, il est agréable de prendre le temps de regarder comment se sont développer tous ces arbres plantés depuis la première édition en 2014.

Ne boudons pas notre plaisir !

 

Que faire pendant la journée internationale des forêts

De nombreuses manifestations sont prévues, la liste complète est disponible sur le site https://www.journee-internationale-des-forets.fr

  • Pour les enfants, de nombreuses ballades éducatives sont prévues mercredi après-midi
  • Nous, nous serons au forum sur « Vivre de la forêt » organisé samedi à Annecy, pour ne jamais oublié le côté social et les possibilités de ré-insertion qu’offre la nature.

Supprimer les prospectus, c’est bien. Mais pas les miens

La tendance est à la réduction des prospectus, flyers, et autres tracts, surtout ceux des grandes chaines de magasins. Pourtant, ils restent un must dans l’arsenal du créateur d’entreprise ou de l’organisateur d‘événement.

Un dilemme pas évident à régler pour les éco-entrepreneurs.

Supprimer les prospectus
Réduire les quantités de prospectus : une nécessité impossible ?

Les français atypiques face à la suppression des prospectus

Pendant longtemps, les français sont restés atypiques dans leur comportement face au prospectus. Contrairement aux autres Européens, et encore plus aux Américains, le prospectus papier reste le média de choix loin devant la Newsletter ou la publicité numérique considérées comme agressives. (voir l’article de La Revue Digitale en lien ici :https://www.larevuedudigital.com/fan-de-prospectus-top-enerve-par-la-publicite-internet-le-francais-est-atypique/)

Mais ça bouge, et Monoprix annonçait en janvier sur BFM.TV l’arrêt immédiat de ce mode de communication

Pourtant, le prospectus reste un « must » dans la palette du créateur d’entreprise ou pour l’organisation d’événements

Sans le prospectus ni flyer, comment faire connaitre mon entreprise ou mon événement?

  • Il y a Facebook, mais tout le monde n’est pas sur Facebook.
  • Il y a Instagram, mais ça ne marche que pour les jeunes – parait-il
  • Il y a toujours la presse, mais un encart peut couter très cher
  • Il y a les campagnes d’affichages, mais nos cibles n’emmèneront pas l’affiche avec elles, et l’oublieront peut-être.

Le prospectus serait-il donc la seule solution ?

Proposer des alternatives pour supprimer les prospectus

La plus grosse partie des prospectus vient de la grande distribution : Supermarché, grandes chaines de magasins de meubles ou de déco… Qui sont en mesure de mettre en place des alternatives qui leur appartiennent :

  • La plupart propose leurs catalogues et promos sur leur site internet, pour la plupart agrégés sur des sites qui en font la synthèse pour les utilisateurs (plateforme type Promoalert, Prospectuschezmoi, et beaucoup d’autres encore)
  • Et on retrouve les mêmes sous forme d’applications disponibles sur les stores, avec les frais que cela implique d’avoir son développement IOS et Android propre.

Pour tout les autres, il ne reste que la solution papier… Ou la plateforme dédiée.

Aucune n’existant à ce jour, nous avons créé In Quarto.

Mais si In Quarto propose une alternative aux prospectus, nous nous retrouvons de la même façon confronté à la problématique de nous faire connaitre et de diffuser nos produits.

Pas une réunion client qui ne se termine par une version de la phrase « Qu’allez-vous donc me laisser pour que je me souvienne de vous ? », puisque, évidemment, nous ne laissons pas de prospectus.

Pour l’instant, nous avons opté pour la réduction du papier : nous laissons un simple A6, imprimé uniquement sur le recto, et en « ligne claire », qui inclut un QR code vers notre e-flyer.

flyer In Quarto
Réduction des flyers : le flyers est un A6 recto uniquement qui renvoie vers un e-flyer bien plus complet, consultable sur mon téléphone

C’est la solution retenue aujourd’hui par la majorité de nos clients, et c’est une première étape importante lorsque l’on propose une alternative.

Pour vous faire une idée, vous pouvez scanner le code proposé sur notre flyer et accéder ainsi à notre e-flyer, ou encore voir l’article ici sur l’expérience vécue dans le cadre de Naturellia 2018 avec un programme d’exposition passé de 5 pages A4 à 1 flyer A6 recto-verso.

Et vous, quelle est votre rapport au prospectus ? Faites-vous partie des 83% de français qui s’y disent encore très attaché, ou avez-vous adopté le 0 papier ?

Si vous naviguez quelque part entre ces deux extrémités, dites-nous en commentaires où vous en êtes, et comment vous le gérez au quotidien.

Rencontrer les utilisateurs de programmes de salle alternatifs In Quarto

Une soirée de théâtre exceptionnelle

Mardi soir, le spectacle proposé à  la salle Curral de Sallanches s’appelait InTarsi, et ce fut un grand moment : non seulement les acrobates étaient impressionnants  et drôles, mais en plus le sujet et le ton du spectacle étaient originaux, bien plus profonds que le simple fait de sauter et danser sur les mains.

Mais pour l’équipe In Quarto, c’était aussi l’occasion de rencontrer le public de la salle, et de prendre la température quant au remplacement des programmes papier par la version dématérialisée In Quarto.

Un programme de salle dématérialisé de grande qualité

blog janvier 19
Programme de salle dématérialisé avec In Quarto

Nous avons beaucoup apprécié le travail réalisé par Benjamin sur le e-programme, avec cette vidéo ancrée dès la première page.

C’est une belle occasion d’utiliser les possibilités nouvelles du programme virtuel pour ajouter de la valeur, et proposer encore plus de contenu au public.

Ainsi, si ici et là il y a une personne le nez dans son portable en attendant le spectacle, pas de conclusion active : elle est surement en train de consulter la note d’intention du metteur en scène ou de lire la biographie d’un des acteurs.

 

Les commentaires des utilisateurs In Quarto en direct après le spectacle

Et notre plus grand plaisir réside dans les enquêtes auprès du public que la salle nous permet de faire après chaque spectacle : Avoir un retour direct de ses utilisateurs n’a pas de prix.

Mais le vrai moment qui justifie de venir disrupter le monde du prospectus en général, du programme de salle en particulier, c’est lorsque le public lui-même nous confirme la nécessité de changer nos modes de fonctionnement, de repenser notre rapport au jetable. 

J’ai personnellement particulièrement aimé quand un spectateur m’a dit, son programme de salle papier froissé dans les mains : « Justement, je cherchais la corbeille de recyclage… La prochaine fois, je prendrais la version mobile. »

NB : Envie de voir le e-programme ? Il est disponible sur l’application In Quarto avec le code suivant :

qr code classique
QR code pour le e-programme A scanner avec l’application In Quarto

 

 

 

95% de papier en moins – Premiers pas vers le salon 0 papier

Ce week-end, nous sommes partenaire du salon Naturellia organisé par Rochexpo à La Roche sur Foron.

Vers des salons zéro papier ?

Pour la première fois, le guide visiteur du salon sera proposé en version dématérialisée avec l’application In Quarto. Premier pas vers le salon 0 papier, c’est l’opportunité de proposer une alternative aux visiteurs, de lui donner le choix du média qu’il utilisera pour se repérer dans le salon.

A la place du guide réalisé avec 5 A4, un flyer A6 avec le code In Quarto est proposé à l’entrée du salon

C’est 95% de papier en moins !

In Quarto Naturellia
Un premier pas vers le salon 0 papier avec déjà 95% de papier en moins en utilisant les solutions In Quarto

Et vous, que pensez vous du zéro papier ?

Testez le e-guide visiteur, et faites-nous vos commentaires sur la résolution et les liens vers les contenus additionnels.

e guide Naturellia orange
QR code pour le e-programme A scanner avec l’application In Quarto

Vous n’avez pas encore l’application In Quarto ? Suivez les liens à droite pour la télécharger, elle est gratuite, et zéro publicité. Seuls le documents que vous décidez de charger apparaîtront dans votre menu.