Semaine du Développement Durable dans le Pays Rochois

Capture d’écran 2019-05-13 à 10.15.47
Programme de la semaine du développement durable organisée par la communauté de communes du pays rochois – Pour être cohérent avec le thème de la semaine, aucun programme ne sera imprimé

Vendredi prochain commence la semaine du développement durable dans le pays rochois.

Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que, dans un souci de cohérence de la part de l’équipe organisatrice, aucun programme ne sera imprimé pour cet événement. En effet, le programme complet est accessible soit via le site de l’événement, et aussi grâce à l’application In Quarto. Et vous pouvez le charger dès maintenant avec le code ci-dessous.

A20190400001
Le programme est disponible avec l’application In Quarto

Cette opération nous tient à coeur car elle est fortement orientée vers le 0 déchet. C’est pourquoi je vais participer personnellement à l’événement en venant témoigner sur ma vie (presque) 0 déchet.

Jetez donc un coup d’oeil au programme, et venez me rejoindre le 29 mai pour savoir comment j’en suis arrivée là, et comment je m’organise aujourd’hui pour vivre sans poubelle !

Capture d’écran 2019-05-13 à 10.16.16
Rejoignez nous le 29 mai pour parler de la vie (presque) 0 déchet

Iconographie…

98f3013bf0e3f582c7d5c1f36054d97e.jpg                                                   Max Temkin, Maxistentialism

« Il est vraiment étonnant de constater que notre société est arrivée à un point où l’effort nécessaire pour

Extraire le pétrole du sol, l’emmener vers une raffinerie, le transformer en plastique, le mouler dans la forme attendue, le livrer dans un magasin, l’acheter, le ramener à la maison

Est considéré comme demandant moins d’effort que de simplement laver la cuillère après utilisation »

Coup d’oeil sur les prospectus dans les années 30

Vendredi dernier, l’Auditorium de Lyon nous proposait « Au Bonheur des Dames » de Julien Duvivier

Capture d_écran 2018-04-01 à 08.22.08

Le film est un vrai plaisir, et l’accompagnement à l’orgue en live donne une atmosphère particulière à la séance.

Mais la première scène me renvoie immédiatement à mon projet : Le film s’ouvre sur le largage sur Paris par un petit avion de gros paquets de prospectus – qui ne s’appelaient pas encore flyers, alors qu’ils auraient vraiment mérités ce nom dans cette scène.

Nous avons bientôt 100 ans de recul sur ce mode de communication, et nous savons maintenant ce que coute la production et la gestion de ces prospectus. Il est temps de changer