Comment ça marche – En mini vidéo

L’utilisation de l’application est simple et intuitive, mais une petite démonstration vaudra toujours tous les grands discours.

Voici donc 2 petites vidéos qui montrent comment utiliser l’application.

Scanner un code : utilisez le menu « SCAN » et cliquez sur le bouton rouge pour lancer le scan. Ici, le code est scanner directement depuis l’écran d’un PC. Le flyer s’ouvre automatiquement pour être consulté. Il reste ensuite disponible dans l’application, même en mode avion, pour le consulter, le supprimer, ou le partager.

 

 

Gérer mes flyers : 2 menus sont disponibles – par catégories et par lieux – et il est possible de les afficher tous. Ensuite, chaque flyer peut être relu autant de fois que nécessaire, partagé ou finalement supprimé.

 

 

Et pour faire un essai, scanner le code ci-dessous avec l’application.

In Quarto comment ça marche

 

Une première étape de franchie : L’application In Quarto est sur les stores !

Oui, c’est un POC.

Oui, certaines fonctionnalité n’arriveront qu’en septembre.

Oui, il y a un petit problème de design dans la version IoS avec lequel je dois faire preuve de créativité… (Du moins, pour tout ceux qui ont un smartphone aussi vieux que le mien)

Mais l’application In Quarto n’est plus uniquement dans ma tête, elle est maintenant disponible sur les stores (voir les liens ci-dessous)

Capture d_écran 2018-06-14 à 19.12.53

L’outil pour dématérialiser les flyers existe, il ne reste plus qu’à entrainer un nouveau domaine dans le O2O (Offline to Online)

Lien vers l’application sur Apple Store

Lien vers l’application sur Google Play

Devenir Entrepreneur

1ere action concrète : créer mes cartes de visites

1er dilemme : Créer une entreprise qui se place comme une alternative au papier inutile (disposable) et en même temps commander des cartes de visite.

Je voulais du papier recyclé et des encres propres. Et après quelques recherches sur internet, j’ai trouvé une solution réalisée à partir de chutes de tissu coton recyclées.

20180323_134140.jpg

Le résultat me plait, mais même si j’ai créé un futur déchet à base d’un déchet passé, j’ai créé quelque chose qui finira à la poubelle 1 fois sur 2.